• Accueil
  • Réglementation
  • Normes d’éclairage de la salle de bain : 4 points essentiels à intégrer
  • Normes d’éclairage de la salle de bain : 4 points essentiels à intégrer

    Vous êtes en projet de rénovation de salle de bain ? Vous comptez réaliser vous-même la pose des éléments sanitaires et vous demandez si vous pouvez réaliser vous-même la partie éclairage dans la pièce d’eau ? Découvrez quelques éléments de réponses avec les normes d’éclairage de la salle de bain. Quelles sont les obligations ? Que dit le RGIE Belge et comment sécuriser éclairage, électricité et eau ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir, allons-y !

    Quelles sont les normes d’éclairage de la salle de bain ?

    Vous le savez bien, dès lors qu’il est question d’électricité en Belgique, la norme RGIE s’applique. Le RGIE (Réglementation Générale des Installations Electriques, cliquez ici pour en savoir plus) est le document officiel qui cadre les utilisations des circuits électriques.

    Cela vous permet d’opter pour une installation saine, sécurisée et qui limite les risques liées à l’intensité de électricité (électrocution, départ incendie, etc). Il est donc capital de respecter les points cités dans le RGIE.

    Même si l’éclairage peut paraître moins dangereux que la pose d’une prise électrique, il n’en reste pas moins un élément travaillé par un électricien. D’ailleurs, si vous n’êtes pas un expert de l’électricité ou un professionnel du métier, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. L’électricien saura parfaitement comment réaliser les travaux d’électricité, comment les faire sans danger. Si vous résidez en région Bruxelloise, contactez Belectric au 0472.45.26.47.

    Si toutefois vous souhaitez le faire vous-même voici quelques points importants à intégrer.

    Attention, nous ne sommes pas responsables de vos actions en travaux d’électricité, merci de vous référez à un professionnel en intervention sur votre chantier en cas de doute.

    1) Les Volumes (zones)

    En matière d’électricité dans une pièce d’eau (salle de bain, salle de douche ou salle d’eau), la pièce est segmentée en 3 zones. Les voici :

    • Volume 0 : la zone directe de réception de l’eau (douche ou baignoire)
    • volume 1 : la zone de projection d’eau sur une hauteur de 2,25 mètres au-dessus du volume 0.
    • enfin, le volume 2 entoure la zone 1 sur une distance  de 60 centimètres
    • volume 3 : la zone de projection d’eau à 2,25 m (hauteur)
    • volume 4 : la hauteur plafond
    normes d'éclairage de la salle de bain

    En fonction des ces différents volumes, voici ce qu’il est possible de mettre en place pour l’éclairage dans la salle de bain.

    Volume 0 normes d’éclairage salle de bain

    Pour ce volume 0, il convient d’appliquer la classe électrique 3. Autrement dit, soyez très attentif !

    Vous pouvez utiliser ici un luminaire étanche qui peut être temporairement immergé au contact de l’eau, jusqu’à 1 mètre de profondeur. L’éclairage doit ici convenir à l’éclairage d’une douche ou encore d’une baignoire.

    Volume 1 

    Conformément au schéma ci-dessus, le volume 2 concerne la zone de projection sur une hauteur de 2,25 mètres au dessus de la baignoire. Ici, vous utiliserez pour l’éclairage adapté un luminaire qui peut être placé au contact d’un point d’eau mais NON immergeable.

    C’est le cas d’un éclairage spécial douche, en hauteur, au plafond. Il s’agit aussi d’une classe 3 en électricité, donc prudence. De plus, une très basse tension de sécurité sera appliquée pour ces luminaires.

    Volume 2 

    Ensuite, concernant la zone 2, il convient d’utiliser un luminaire qui peut se positionner à proximité des éléments d’eau (douche, baignoire) mais non immergeable. Ce luminaire ne supportera pas un contact avec un point d’eau toutefois.

    Autre zones

    Enfin, pour les zones 3 et 4, vous pouvez utiliser un luminaire standard pour l’ambiance de la salle de bain. Bien sûr, tenez-le à hors distance de zones dangereuses (de 0 à 3) : vous l’utiliserez pour éclairer une vasque ou un haut plafond de 3m par exemple.

    2) Plafonnier ou applique murale ?

    En respectant bien les zones citées ci-dessus, vous pouvez dons installer plusieurs éléments pour votre éclairage. Dans les très petites salles de bain, il n’est pas toujours possible d’opter pour plusieurs sources d’éclairage.

    Dans la mesure du possible, nous vous conseillons toutefois d’opter pour :

    • un plafonnier
    • des appliques autour de la zone miroir

    Plafonnier plus applique murale apporteront différentes touches d’éclairage avec des fonctions différentes : le plafonnier pour de la luminosité dans toute la pièce, la douche notamment. Les appliques seront appréciées autour du lavabo pour apporter plus de clarté sur votre visage.

    3) Applique ou spot ?

    Il s’agit ici davantage d’un soucis esthétique que technique.

    L’applique est en général plus esthétique et propose un rendu fini, cocooning.

    Le spot quand à lui apporte une touche plus industrielle mais possède l’avantage d’être mobile : vous pouvez choisir l’angle de la lumière facilement.

    4) La protection IP pour votre sécurité

    Enfin, lors de votre choix de luminaire, veillez à respecter l’indice de protection préconisée, en fonction de la zone volume concernée.

    Aussi, il convient d’opter pour les indices de protection suivants (IP) :

    • zone 0 : IP67 (protection étanche à l’immersion temporaire)
    • zone 1 : IP65 qui protège d’éclaboussure, jet d’eau direct temporaire 
    • pour la zone 2 : IP44 qui protège des aspersions d’eau
    • hors zone : IP20 à IP23

    En complément des normes d’éclairage de la salle de bain

    D’un point de vue pratique, voici quelques éléments supplémentaires sur vos choix d’éclairage dans la salle de bain. 

    Tout d’abord, évitez les lumières trop intenses, trop agressives. La salle de bain est associée à un moment de détente, de doux, de propreté et une lumière trop agressive vient contraster avec ce besoin. Nous vous conseillons donc une lumière plutôt douce mais proche de la lumière du jour (60 watt) et de préférence blanche neutre.

    Positionnez un miroir proche d’une source de lumière naturelle (ce qui permettra à madame un maquillage à la lumière naturelle, ou à monsieur un rasage efficace avec une meilleure luminosité).

    Si vous optez pour un meuble de rangement au mur, optez pour un meuble avec éclairage intégré. Cela vous permet de bénéficier d’un éclairage doux et ciblé, important dans une salle de bain.

    Pour réaliser les points d’éclairage, le raccordement électrique dans la salle de bain, optez pour la tranquillité et l’efficacité avec un professionnel. Si votre logement se situe à Bruxelles ou sur les communes alentours, faites-appel à notre équipe d’électricien agréés en appelant le 0472.45.26.47 ou en complétant ce formulaire.

    L’équipe Belectric.

    Partager l'article :

    Share on facebook
    Share on google
    Share on twitter
    Share on linkedin
    Share on whatsapp
    Share on email

    Articles similaires