• Accueil
  • Réglementation
  • FAQ Certificat mise en Conformité Electrique (RGIE) en Belgique : le Guide Ultime
  • FAQ Certificat mise en Conformité Electrique (RGIE) en Belgique : le Guide Ultime

    Quand faire une mise en conformité électrique ? A quelle fréquence faut-il réaliser cette mise aux normes RGIE ? De quoi ai-je besoin pour m’assurer que l’installation électrique de mon logement ou local commercial est correcte ? Voilà les questions les plus fréquentes que vous me posez en ce qui concerne le certificat de mise en conformité électrique de votre installation en Belgique. En tant qu’électricien professionnel à Bruxelles, je vous délivre toutes les réponses sur la mise en conformité électrique en Belgique. Allons-y !

    Certificat mise en conformité électrique en Belgique : tout savoir

    Vous vous posez beaucoup de questions sur la mise en conformité électrique Belge, et je vous comprends. Cette mise en conformité RGIE est une obligation légale pour assurer votre sécurité et celle de votre logement. Pour tout savoir sur le RGIE 2020 cliquez ici.

    Quand dois-je mettre en conformité mon habitation ?

    Ah, voici la question qui revient le plus concernant la mise en conformité électrique : quand la réaliser ? A quel moment êtes-vous tenu de vérifier la conformité électrique de votre logement ?

    Plusieurs cas de figures sont possibles. Détaillons ensemble les situations, les 2 cas principaux sont lors d’une revente d’un bien immobilier.

    1) Mise en conformité électrique avant la vente d’un bien immobilier

    Lors de la vente d’un bien immobilier résidentiel, l’acheteur doit impérativement présenter un rapport de conformité électrique. Que celui-ci soit conforme ou non, il est obligatoire.

    Ensuite, l’acheteur peut vendre son logement tel quel ou initier les travaux nécessaires à la mise en conformité. Cela fait partie de l’accord entre les 2 parties acheteur/vendeur. Une certitude toutefois : depuis le 1er juillet 2008 ce rapport est obligatoire pour la validation d’une acquisition immobilière.

    Voilà pourquoi vous devez contacter un électricien en mesure de réaliser pour vous ce rapport, qui détaille point par point quels éléments sont conformes ou non. Si la vente a lieu alors que la conformité électrique n’est pas au RDV alors l’acheteur ne pourra pas s’installer dans le logement tant que celui-ci n’est pas aux normes.

    Attention, les compagnies d’assurance habitation sont en mesure de vous demander l‘attestation de conformité RGIE pour assurer votre logement. Ne prenez donc pas cette conformité électrique à la légère : elle est le socle sécuritaire de votre logement !

    2) Après une acquisition immobilière

    Vous l’avez compris, si le rapport de conformité présentait des défauts avant la vente, une fois que celle-ci est réalisée l’acheteur a obligation de procéder aux travaux de mise en conformité.

    Lorsque ces travaux sont réalisés, un organisme viendra de nouveau contrôler la bonne application RGIE. Si tout est correct, avec un certificat de conformité valable 25 ans sera délivré.

    3) Autres cas de rapport de conformité obligatoire

    Ce n’est pas tout.

    Vous avez obligation de présenter un rapport de conformité électrique pour les situations suivantes :

    • tous les 25 ans (pour un logement résidentiel)
    • tous les 5 ans (pour un local professionnel)
    • lors d’une extension de votre logement
    • lors d’une rénovation du logement
    • à l’installation d’un tableau de chantier
    • à l’ajout ou changement sur l’installation électrique principale

    Quel budget pour une mise en conformité électrique RGIE ?

    Dans la majorité des cas, un contrôle de conformité RGIE se présente sous forme forfaitaire de 150 à 200€ environ. Bien sûr, cela comprend uniquement le constat, le rapport de conformité et non pas les correctifs.

    Si toutefois ce rapport met en lumière des éléments à mettre en conformité, cela fera l’objet d’un second devis que vous proposera votre électricien.

    Si vous résidez à Bruxelles ou en région Bruxelloise, découvrez notre pack mise en conformité (audit + correctif) en cliquant ici.

    Quelle est la durée de validité d’un certificat de conformité électrique ?

    Deux cas de figure pour les durées de validité d’un certificat de conformité RGIE.

    1. Pour un logement résidentiel (logement appartement, maison), la validité du certificat est de 25 ans
    2. Pour un secteur tertiaire (professionnel, local commercial, local pro), la validité du certificat de conformité électrique est de 5 ans.

    Dans les 2 cas, c’est un organisme agréé qui valide l’obtention du certificat de conformité après l’intervention d’un électricien.

    Normes électriques pour la location touristique

    Vous proposez votre bien à la location courte durée, touristique ? Par exemple, vous proposez votre logement en location à la semaine ou à la nuitée via des plateformes comme AirB&B ?

    Vous avez donc l’obligation de présenter une attestation de conformité électrique pour accueillir des locataires touristiques. Sans cela, vous risquez de gros soucis avec les assurances en cas de problème. A éviter, donc.

    Comment se déroule le contrôle de conformité RGIE ?

    Voici comment se passe le contrôle de conformité électrique, réalisé par un organisme indépendant. Tout d’abord, le contrôleur vous demandera d’accéder à certains éléments comme :

    • le tableau électrique
    • les pièces du logements et toutes les prises, interrupteurs, points d’éclairage
    • les schémas électriques unifilaires et le schéma électrique de position

    Ensuite, le contrôleur vous demandera de couper l’arrivée électrique durant quelques minutes et procédera à ses vérifications. Tout est contrôlé pour votre sécurité : tableaux ou coffrets de répartition, les câbles (leurs types, couleurs, sections), les différentiels, le conducteur de terre, la résistance de dispersion… Mais aussi les équipotentiels, la continuité, les circuits, l’état du matériel électrique (prises, luminaires, interrupteurs) et l’isolement général.

    Vous l’avez compris : si le contrôle est correct alors vous recevez le sésame.

    En revanche, si le contrôle met en lumière des nouvelles infractions au RGIE, alors vous devrez contacter un électricien en mesure de réaliser les travaux de mise en conformité électrique. Ne soyez pas tenté par l’amateurisme en voulant réaliser vous-mêmes ces opérations : c’est une mauvaise idée.

    Si vous vivez à Bruxelles ou aux alentours, contactez-nous via ce formulaire ou appelez le 0472.45.26.47 pour un devis de mise en conformité.

    L’électricité est une énergie très puissante qui peut s’avérer dangereuse (électrocution) à sa manipulation. Ne prenez aucun risque et confiez votre installation électrique à un professionnel de l’électricité.

    A retenir sur le certificat de conformité électrique

    Vous avez tout suivi ?

    Voyons un peu ! Le certificat de conformité électrique se base sur le RGIE Belge (mis à jour en 2020, à découvrir ici). Le certificat de conformité est le garant de la sécurité électrique de votre logement ou local professionnel. Lorsqu’il est délivré, il est valable 25 ans pour un logement et 5 ans pour un local commercial.

    Ce certificat de conformité est obligatoire à l’achat d’un logement (avant ou après l’acquisition). Si le contrôle met en évidence un soucis de conformité, alors un électricien est en mesure de réaliser les opérations demandée.

    Si vous cherchez un électricien à Bruxelles et alentours en mesure de réaliser votre mise en conformité électrique, appelez Belectric au 0472.45.26.47.

    L’équipe Belectric.

    Partager l'article :

    Share on facebook
    Share on google
    Share on twitter
    Share on linkedin
    Share on whatsapp
    Share on email

    Articles similaires